L’Urgence maintenant… Ne pas s’enflammer !

Après ce bon match de l’équipe de France, hier soir à Brême, face l’Allemagne (2-1), la tentation va sans doute être grande de se voir (finalement) plus beau que de raison.
Là serait la plus grande erreur !

Certains joueurs ont sûrement marqués quelques points après leur prestation individuelle réussie dans un collectif qui a su contenir une Nationalmannschaft probablement bien en dessous de son potentiel, ce qui ne retire rien à la qualité du match réalisé par les Bleus.

Debuchy, très gros match, avec deux passes « dés » et une frappe énorme, malheureusement trop dans l’axe, que le gardien allemand a eu bien du mal à repousser de son but. Son placement sur le but encaissé en fin de rencontre peut paraître aléatoire mais sa course vers le ballon est surtout là pour compenser le mauvais déplacement des deux centraux qui eux font l’erreur de laisser l’axe central sans marquage en allant vers l’action, ce qui libère mécaniquement l’espace pour Cacau, seul au deuxième poteau.

Le chantier maison Bleue

Giroux, buteur, présent sur le second but tricolore, faisant œuvre d’une grosse activité offensive mais aussi défensive, très intéressant dans le jeu aérien en joueur de pivot, a su endosser une tunique de titulaire d’un soir. Une belle option à retenir pour des configurations de matchs similaires pouvant se présenter sur la route de l’équipe de France lors de l’Euro.
Et bien sûr Llorris, confirmé capitaine, répondant présent depuis de longs mois à son poste – il doit à mon sens encore beaucoup progresser dans son jeu au pied – n’est à nouveau pas étranger au bon résultat de son équipe. Présent dans le jeu aérien, sorties dans les pieds décisives, concentré sur les frappes cadrées allemandes. Une chose est sûre, nous avons à ce poste de gardien de but des joueurs d’un réel niveau international. C’est un des piliers du chantier « maison Bleue » qui a le mérite d’être solide, avec son pendant en attaque, s’il est évidemment fondé autour de Benzéma, blessé hier soir.
On aimerait pouvoir se dire aujourd’hui que les quatre piliers supportant les fondations de la bâtisse sont solidement encrés et que « l’architecte » Laurent Blanc s’apprête à dresser de solides murs, prêts à recevoir une toiture flambant neuve pour débuter l’Euro.

Il n’en est rien. L’urgence maintenant… Ne pas s’enflammer !

Quelque chose de grand

Le temps ne joue malheureusement pas en faveur du sélectionneur ; il ne reverra désormais ses joueurs qu’à l’aube de la compétition européenne, avec pour seul étalonnage, trois matchs amicaux présentant un adversaire d’un calibre bien différent – nettement inférieur sur le papier – de l’équipe d’Allemagne, aussi diminuée soit-elle par les absences d’hier soir.
Courage Lolo ! Tu sais sans doute mieux que quiconque le chemin qu’il reste à parcourir pour présenter une belle copie en juin prochain. Comme tu l’as dit à tes joueurs, le chantier reste ouvert…

Permets-moi d’ajouter : « Toutes les chances de réussir quelque chose de grand, aussi… ».

 

Footment vôtre
Msieur J

Ce contenu a été publié dans Articles, Les Bleus. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à L’Urgence maintenant… Ne pas s’enflammer !

  1. Msieur J dit :

    On connait ton amour pour l’ancien sélectionneur Denis… mais il ne peut être le seul responsable.

  2. Denis dit :

    Avec un vrai entraîneur et des nouveaux joueurs qui ont envie de jouer correctement en respectant les basiques du football (contrôle passe dans les pieds, pas de fioriture mais un jeu juste et un jeu pour les autres) cela fait plaisir de voir jouer cette équipe de France de cette façon. Comme je le pense depuis ….. août 2010, il faut changer les « cadres » qui n’apportent plus rien et mettre des nouveaux avec de l’envie. Même si la victoire et logique, belle et normale, il faut pas oublier que plusieurs cadres allemands étaient absents. Battre l’équipe numéro 2 FIFA doit être apprécié. Merci Laurent et les joueurs et continuer de cette façon afin que nos gamins soient ravis de faire du football.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.