Epsylon World Cup, juillet 2012

 

Si fier de mes p’tits gars…

Je n’en ai pas fait des champions du monde mais avec leur cœur gros comme ça, leur passion et leurs amis, ils ont eu cette lumineuse idée d’organiser LEUR Coupe du Monde.

Le tournoi inter-quartiers qui prenait vie chaque été depuis une dizaine d’année a laissé place en ce 1er juillet 2012 à la première édition de l’EPSYLON WORLD CUP.

Imaginez-vous ! Réunir 32 équipes communautaires, représentant leur pays d’origine ; accompagner la finale par les hymnes nationaux des deux pays finalistes, la Gambie et le Mali ; ponctuer cette présentation des équipes par notre hymne national : La Marseillaise. Woaw ! Les poils se dressent, les yeux s’embrument et le cœur bat fort.

Tout ça s’est passé sur NOTRE stade ! Ce stade où nous avons fait claquer nos premières paires de crampons.

Soleil, sourires, musique, état d’esprit remarquable et cuisine du Monde, étaient les invités permanents de cette belle journée de fête placée sous le signe de la fraternité.
Je l’ai déjà dit mais ne me lasserais pas de le répéter : on ne brûle pas que des voitures dans les banlieues.

Place aux images… elles parlent d’elles-mêmes.


Epsylon World Cup par visiofoot – reportage et images David Couji

Ce contenu a été publié dans Articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Epsylon World Cup, juillet 2012

  1. Massy badji dit :

    On remet ça cette année en essayant de relever encore plus le niveau ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.