Pour une poignée de doll… Francs CFA

 

De Bamako à Accra, en passant par Abidjan, Douala, Yaoundé – et bien d’autres terres de football africain – l’or des fous est partout en Afrique. Il tourne la tête à plus d’un “agent” véreux qui souhaite se faire un petit billet sur la tête de ce qu’ils appellent : Black Diamond (Diamant Noir).


En 2010, les routes de Pascale Lamche et Maryse Éwanjé-Épée se sont croisées sur ce sujet que l’une dénonçait dans son film-documentaire : « Black Diamond » et l’autre dans son livre : « Négriers du Foot ». Cette rencontre providentielle fut comme une évidence pour les deux auteurs : il fallait qu’elles travaillent ensemble !

Lundi 16 mai a eu lieu une nouvelle projection du film Black Diamond au cinéma La Clef, à Paris.
[ndlr : Film sorti sur les écrans le 15 septembre 2010.]

La salle était pour l’occasion composée de personnes conviées par l’association RESF, qui avait également invité une petite dizaine de joueurs africains sans-papiers, victimes eux aussi du business qui opère de l’autre coté de Gibraltar.

Mama Draméra, présent dans la salle avec ses “frères d’infortune”, fait partie de ceux-là. La projection l’a bouleversée ; il nous confiera à l’issue de celle-ci qu’il a eu l’impression de se voir dans ce film, qu’on y racontait SON histoire ; chacun devant penser au fond de lui que ce documentaire a été fait sur mesure, pour chacun d’entre eux.

Je vous laisse découvrir la bande annonce puis le témoignage que Mama a bien voulu m’accorder.

Bande annonce
[dailymotion id=xeoijx]


Témoignage
[dailymotion id=xj0ep2]

 

Footment vôtre
Msieur J

PS : Vous remarquerez que ce jeune homme parle un Français intelligible et correct. J’ai donc pris le parti de ne pas ajouter de sous-titres à ses propos. Lorsque les reportages réalisés dans le sud de la France, dans le Chnord ou en Alsace ajouteront un sous-titrage, à ce moment là, je reverrais peut-être ma position.

A bon entendeur, salut !

Ce contenu a été publié dans Articles, Etranger, Itw sur le vif. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.